Elles l’ont fait, le TGB est en 1/2 finale des Play-offs

Les joueuses du  TGB sortent les filles de l’ESBVA, championnes en titres, des play-offs. Il s’en est fallu d’un tout petit point et d’un suspens quasi-insoutenable pour décrocher le ticket pour les demi. Une joie immense pour l’équipe et le club.

Rien. Ana SuarezElles n’ont rien lâché, elles n’ont jamais renoncé. Même menées de 11 points à la mi-temps, les Violettes ont continué sans relâche à harceler les Guerrières de Villeneuve d’Ascq. A la moitié du 3ème quart-temps, elles finissent (enfin) par passer devant 41-40 pour finir 50-42 à la fin de la période. Mais le dernier quart-temps a failli avoir raison de nos rythmes cardiaques. A 1’30 de la fin, les Villeneuvoises reprennent l’avantage. Il a fallu attendre la délivrance amenée par Aby Gaye à 3 secondes de la fin pour que Tarbes élimine 63 à 62 les championnes en titre. La classe.

Pour les demi-finales, le TGB affrontera Charleville-Mézières. match aller dans les Ardennes le 6 mai à 16h30. Match retour au quai de l’Adour le 9 mai à 20H45 (diffusion sur SFR sport). Belle éventuelle le 13 mai à 18h.

Réactions après-match

Aby Gaye, Ana Suarez et Angie BjörklundAby Gaye : Je suis super super contente, je ne sais même pas quoi dire. Personne ne nous attendait là. Mais nous avons toujours cru en nous. C’est ça le plus important, toujours croire en soi. Peu importe ce que disent les gens autour ou les pronostics. Les Play-offs, c’est à l’équipe qui donnera la plus. Y’a pas de star.
Je crois qu’on montre qu’on est une vrai équipe parce qu’on n’a jamais rien lâché pendant tout le match, toute la saison on l’a montré aussi. On s’est toujours dit qu’on allait gagner. Moi je suis vraiment contente de ça en fait.

François Gomez : Je suis content pour Aby, elle était championne l’an dernier avec Villeneuve. Elle arrive chez nous et c’est elle qui nous amène en 1/2 finale. Je suis vraiment content du chemin qu’elle est en train de parcourir. Cette entame de match, elle est terrible parce qu’on sait exactement ce qui va se passer mais on n’arrive pas à mettre des choses en place pour contrecarrer le jeu et l’intensité qu’a mis Villeneuve. Et je me dis à moins 16 ou 17 qu’on ne peut pas le faire 3 fois. Et puis non, on revient des vestiaires et on arrive avec l’état d’esprit de ce groupe à revenir au score.
C’est quand même un grand plaisir de gagner sur un dernier panier, pendant les dernières secondes à la maison avec ce monde qui était derrière. C’est des moments qu’on ne vit pas tous les week-end. On a vécu une belle soirée, il faut en profiter.

Toutes les images de la joie après la victoire ici

Toutes les stats du match, ici

 

La conférence de presse d’après-match

Revoir la victoire du TGB sur Villeneuve d’Ascq