Les lyonnaises sont vraiment des reines

Deuxième match à huis clos pour le TGB avec la réception des championnes en titre de l’ASVEL. Après leur écrasante victoire face à Charnay, les lyonnaises viennent à Tarbes avec l’intention de gagner face à des violettes diminuées avec la blessure de Séréna Kessler.

marie marine

Le cinq de départ est revu par François Gomez. Marie Pardon et Ana Tadic débutent la rencontre, laissant Regan Magarity et Jazmine Jones sur le banc. Rachel Clet, du centre de formation, devrait avoir du temps de jeu dans cette rencontre.

Lyon marque en premier mais KB Sharp répond de suite sur un panier à trois points. Sur ces premières minutes, les coéquipières de Marie Pardon font le jeu en tête et ne déméritent pas face aux lyonnaises. Malheureusement au bout de cinq minutes, la machine de l’ASVEL se met en place. L’écart se creuse déjà, huit points d’avance puis un 25-11 après l’entrée de l’ancienne tarbaise Marine Fauthoux qui donne un ballon à Michelle Plouffe pour trois nouveaux points. Les lyonnaise finissent ces dix premières minutes sur le score de 29 à 15.

Au deuxième quart temps, les défenses se mettent en place. Après quelques panier marqués, le score se stabilise. Les tarbaises grapillent quelques points. Rachel Clet fait son entrée avec un assist pour Ana Tadic. Les violettes maintiennent un retard de onze points jusqu’à la mi-temps, sur le score de 48 à 37.

Pour ce début de deuxième mi-temps, Regan Magarity et Marie Pardon rentrent les paniers pour rattraper le retard. Les lyonnaises ne l’entendent pas de cette oreille et plantent un 8-0, amenant François Gomez à prendre un temps mort. Ceci n’y fait rien, un nouveau 6-0 pour l’ASVEL amène le score à 70-43. Le score est lourd et le quart temps se termine à 71-47.

Le dernier acte commence par un panier de Rachel Clet. Les violettes maintiennent le score et vont de l’avant. Et elles font plaisir à voir ces tarbaises, Ana Tadic et Margaux Galliou-Loko règlent la mire et enchaînent les tirs à trois points. Les violettes ne lâchent rien et continuent à pousser dans ces dernières minutes. Le TGB aura rattrapé dix points sur ce quart temps, finissant le match sur une défaite de 91 à 77.

KB Sharp :

« On perd de 14 points contre cette grosse équipe, on n’a pas à rougir.

François Gomez :

« J’ai de très bonnes personnalités, des sportives combattantes, qui essaient toujours de faire le mieux. »

TGB 77 – ASVEL 91

QT : 15-29,22-19,10-23,30-20

TGB : Pardon (12), Sharp (8), Galliou-Loko (12), Tadic (11), Halvarsson (13) puis Jones (7), Magarity (8), Clet (6), Sidibe (-).

Entraîneur : François Gomez, Assistant : Lionel Oustry, Kiné : Eric Mallard, Préparateur physique : Quentin Trichet

ASVEL : Tanqueray (0), Ciak (10), Plouffe (11), Johannes (19), Clark (8) puis Fauthoux (3), Raincock Ekunwe (13), Crvendakic (12), Akoa Makani (9), Chevaugeon (6).

Entraîneur : Valery Demory , Assistant : Guy Prat, Vidéo : Gurvan Morvan, Kiné : Juliette Barloy