Le TGB coule les Déferlantes malgré quelques déboires

Tarbes s’impose 74 à 56 au quai de l’Adour face à Nantes-Rezé malgré une seconde période  décevante. Heureusement, les Violettes ont su réagir pour creuser l’écart et dominer la seconde mi-temps.

« Comme d’habitude« . C’est ce que retient le coach François Gomez du match de ses joueuses. Un très bon début de match, puis du laisser aller.  « On se prive du bonheur d’avoir de la constance dans le match et on se retrouve à la mi-temps au vestiaire en train de rouspéter et de réclamer de rentrer dans les consignes« .  Et comme d’habitude, les Violettes on su retrouver leur collectif et leur hargne pour dominer la seconde mi-temps et finir par s’imposer. « On fait notre travail de sape, on essaie d’imposer notre dureté, notre puissance, ça finit par payer. » explique François Gomez. « L’écart de point montre tout de même la qualité de notre jeu. »

Le coach François Gomez ebn pleine mise au point pendant un temps mort

Le coach du TGB François Gomez ebn pleine mise au point pendant un temps mort

La seconde période est un creux de vague selon Michèle Plouffe. « Je pense que défensivement, on a manqué quelque chose. Nous n’étions pas très agressives. En face c’est une bonne équipe, elles ont trouvé les bonnes choses, marqué de bons tirs. C’est comme ça le basket (elle mime une vague). Mais on est restées dans le jeu tout de même. »

Christelle Diallo TGB

Christelle Diallo, joueuse du TGB

Tarbes est aujourd’hui branché sur la fin de saison régulière avec deux déplacements, à Charleville-Mézières puis à Roche-Vendée. « On peut finir bien, précise Michèle Plouffe. Le dernier match à Mondeville on manque quelque chose, c’était pas beau. Mais cette fois c’est mieux. On travaille, on monte notre niveau de jeu. On a besoin de continuer comme ça. Le prochain match c’est à Charleville et ça, ce n’est pas facile. »

La conférence de presse d’après-match

Revoir le match TGB – Nantes:Rezé