TGB-Nice : pourquoi pas de nouvelles ambitions ?

Ce samedi, les Violettes affrontent Nice, dernières au classement. Un match important qui pourraient ouvrir de nouvelles perspectives en cas de victoire. Les explications de François Gomez, l’entraîneur du TGB.

Où en est Nice aujourd’hui ?

FG : L’Equipe de Nice, actuellement dernier du championnat, vit des moments difficiles avec le départ de son entraîneur et d’une de ses joueuses emblématiques, Géraldine Robert, qui a rejoint Lyon. Mais vous savez ce qu’on dit d’un animal blessé.

Comment aborder ce match dans cette situation ?

FG : Moi je pense que Nice est dangereux et joue sa vie dans des rencontres comme celle de ce samedi. D’autant plus que cette équipe nous avait battu au match aller (66-60 le 21/10/2017 NDLR). Nous concernant, une victoire contre le Cagival pourrait, non pas mathématiquement mais psychologiquement, nous propulser hors de la zone des 4 derniers et nous ferait atteindre nos objectifs bien avant la date.

Quid du reste de la saison dans ce cas ?

FG : Ce match est important parce qu’il nous ouvre, en cas de victoire, d’autres ambitions. Notre objectif atteint, on pourrait s’en fixer de nouveaux pour terminer cette saison régulière sur une très bonne note.

TGB-Nice c’est ce samedi à 20h au quai de l’Adour.